Un indicateur pourquoi faire?

Lançons la discussion !

1 Like

Beaucoup de choses. Dans l’évaluation, on distingue des indicateurs d’actions (combien de km de routes construites), d’efficacité (combien de temps et de goudron pour faire ces routes), d’efficience ( coût au km de la route ; surface de terrain consommée), d’impact (combien de personnes utilisent cette route).

1 Like

En pratique dans les politiques publiques, cela permet de programmer des objectifs sans définir chacune des actions à mener et de les évaluer a posteriori.

1 Like

Plus la méthode est agile et plus acteurs sont libres de définir leur mode d’action, plus le pilotage se fait avec des indicateurs.
Les risques (ce qui se passe actuellement dans beaucoup de domaines), la collecte d’indicateurs par les “manageurs” prend le pas sur l’activité elle-même. D’où le besoin d’indicateurs synthétiques, collecté de manière indépendante et dans le mesure du possible automatiquement.

1 Like